Le pèlerinage de l'Arbaïn est l'un des plus grands rassemblements religieux au monde.
Pèlerinage de l’Arbaïn : plus de conscience, moins de pollution

Avec plus de 20 millions de participants, le déversement de déchets plastiques est un véritable fléau tout au long des routes menant à Kerbala, en Irak. L’accumulation de déchets plastiques dégrade les paysages, les sols, les eaux et menace la biodiversité et la santé.

Lutte contre la pollution plastique : de « l’envoi des éboueurs » à la campagne « chaque pèlerin, un éboueur »

En tenant compte de la quantité considérable de déchets en plastique à usage unique jetés par terre après la présentation et la distribution du repas aux pèlerins, chaque année, les municipalités de quelques villes iraniennes envoient en Irak des équipements, amis aussi une partie de ces éboueurs pour aider à ramasser les déchets.

De plus, avec le début du pèlerinage d’Arbaïn, la campagne intitulée « chaque pèlerin, un éboueur » est lancée chaque année pour lutter contre la pollution plastique.

Cette campagne invite les pèlerins à faire son pèlerinage de la manière la plus écologique possible. De nombreux bénévoles fournissent gratuitement les repas et les distribuent en utilisant de la vaisselle en plastique à usage unique. Là d’où provient une quantité importante de pollution par les plastiques.

Au cours des dernières années, des millions de sacs dégradables ont grandement contribué à réduire le problème d'accumulation de déchets plastiques en Irak.

Le pèlerinage d’Arbaïn a rassemblé cette année plus de 21 millions de pèlerins d’une soixantaine de pays.

À lire : Irak : 21 millions de chiites au pèlerinage de l'Arbaïn à Kerbala
À lire : Visite de l’Ambassadeur à Karbala pendant le pèlerinage d’Arbaïn

COMMENT

H Hossein Salman

Ce type de rapport pourrait être un bon exemple pour montrer le vrai visage de l'Islam.

il y a 11 mois

COMMENT


Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth