Aujourd'hui, plus de 68 millions de personnes dans le monde sont des réfugiés ou des déplacés, à la suite d'un conflit ou de persécutions.
Tous #AvecLesRéfugiés

La Journée des réfugiés : africaine ou mondiale ?

Selon le site Mediapart, pendant des années, plusieurs pays et régions ont célébré leur propre Journée des réfugiés, voire parfois leur semaine. L'une parmi les plus connues, c'est la Journée africaine des réfugiés, qui est célébrée le 20 juin dans plusieurs pays.

En témoignage de solidarité avec l'Afrique, qui abrite le plus grand nombre de réfugiés, et envers qui elle a toujours montré une grande générosité, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 55/76 le 4 décembre 2000.

Dans cette résolution l’assemblée générale a noté que l’année 2001 marquait le cinquantième anniversaire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et que l’Organisation de l’unité africaine (OUA) avait accepté que la Journée internationale des réfugiés coïncide avec la Journée du réfugié africain du 20 juin.

L'Assemblée générale des Nations Unies a décidé par conséquent qu’à compter de 2001, le 20 juin marquerait la Journée mondiale des réfugiés.

Un appel à la solidarité

Dans un monde où chaque jour la violence force des milliers de familles à fuir leur foyer pour survivre, c'est le moment pour la communauté internationale de se montrer solidaire avec les réfugiés. La Journée mondiale des réfugiés nous donne l’occasion d’attirer l’attention de la communauté internationale sur :

  • la détresse des réfugiés et des personnes déplacées dans les diverses régions du monde,
  • les causes de leur exil,
  • leur détermination et leur volonté de survivre
avec les refugies

 

#AvecLesRéfugiés

En juin 2016, la pétition #AvecLesRéfugiés a été lancée par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés afin d'envoyer un message clair aux gouvernements afin qu'ils coopèrent pour améliorer les conditions de vie des réfugiés.

La pétition demande aux gouvernements d’assurer que :

  • chaque enfant réfugié soit scolarisé ;
  • chaque famille réfugiée puisse vivre en lieu sûr ;
  • chaque réfugié puisse travailler ou acquérir de nouvelles compétences afin de contribuer à sa communauté.

Cette Journée est aussi l'occasion pour le grand public de montrer son soutien aux familles déracinées.

D’où vient le mot « réfugié » ?

Le mot réfugié vient du verbe "se réfugier", donc vouloir se protéger. Le dictionnaire Petit Robert définit un réfugié comme étant "une personne qui a dû fuir le lieu qu’elle habite afin d’échapper à un danger". Ce danger peut être la guerre, un désastre naturel ou encore la persécution sous toutes ses formes (politique, religieuse, raciale, etc.).

Aujourd'hui, plus de 68 millions de personnes dans le monde sont des réfugiés ou des déplacés, à la suite d'un conflit ou de persécutions.

avec les refugies

 

Quelles sont les raisons de l'immigration ?

Aujourd'hui, environ 65 millions de personnes dans le monde ont été déplacées par la guerre ou une catastrophe. Environ 20 millions ont fui une frontière et sont devenus des réfugiés. La guerre civile syrienne seule a forcé les gens à fuir le pays à une échelle que le monde n'a pas connue depuis la Seconde Guerre mondiale. Voici quelques raisons majeures de réfugié :

  • La faim et l'effondrement économique
  • L’environnement et le changement climatique
  • Les violations des droits de l'Homme
  • La guerre
  • La persécution sociale / raciale / religieuse / politique
  • La perte d'espoir

L'Allemagne, la Hongrie et la Suède sont devenus les premiers pays de destination en Europe pour les réfugiés.

Les réfugiés du point de vue des religions

Dans les grandes religions, se réfugier et migrer sont ordonnés pour sauver la foi et la religion et pour avoir une vie digne. Dans la Bible, Jésus-Christ est enjoint de migrer pour une vie sûre. La Torah mentionne aussi que les fils de Jacob émigrent en Égypte pour fuir la faim et la famine. Le Coran accentue que ceux qui ont cru en Dieu, émigré et combattu pour l’amour de Dieu et aussi ceux qui ont aidé les réfugiés - ils sont les vrais croyants.

 

COMMENT

M Marie

Je pense l'immigration est le résultat de l'injustice et la guerre... Il n'y a aucune justice dans ce monde....

il y a 3 mois

COMMENT


Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth