Vu les similitudes entre l’Antarctique et leur véritable foyer, l’Arctique, on pense souvent à tort qu'ils évoluent sur le continent le plus au sud.
Pourquoi il n’y a pas d’ours polaire en Antarctique ?
― Danita Delimont / Shutterstock.com

Devenu l’icône de l’impact écologique des activités humaines – et plus particulièrement de la fonte des glaciers – l’ours polaire est pourtant absent du territoire antarctique… Pourquoi ?

L’ARCTIQUE ET L’ANTARCTIQUE : DEUX TERRITOIRES EN RÉALITÉ TRÈS DIFFÉRENTS

L’Arctique et l’Antarctique ont des écosystèmes similaires à certains égards seulement. Si les deux pôles abritent diverses espèces de phoques et de baleines, seul l’Arctique abrite le plus grand ours de la planète : l’ours polaire.

On trouve les ours polaires autour du cercle polaire en Alaska, au Canada, au Groenland (qui fait partie du Danemark), en Norvège, en Russie et, parfois, en Islande. La fourrure de l’ours polaire est spécialement adaptée aux températures qui peuvent descendre en dessous de moins 22 degrés Fahrenheit (-30 degrés Celsius). Ils vivent sur la glace pendant la majeure partie de leur vie, se nourrissant de phoques riches en graisses qui leur permettent de conserver leur énergie pendant de longues périodes entre les repas.

L’Antarctique possède également une glace formée à partir de la mer, des températures froides, des phoques, etc. Bref, un territoire similaire à l’Arctique. Et pourtant…

© Ansgar Walk / Wikimedia Commons

LES OURS POLAIRES PRÉFÈRENT LE NORD

« Les ours sont en grande partie un phénomène de l’hémisphère nord », constate Andrew Derocher, professeur de sciences biologiques à l’université d’Alberta au Canada, qui étudie les ours polaires depuis près de 40 ans. Seule exception : l’ours des Andes qui vient d’Amérique du Sud.

UNE POSSIBLE EXPLICATION GÉOGRAPHIQUE

Les ours polaires sont – quand on prend de la hauteur du point de vue de l’évolution – une espèce relativement jeune. Ils ont évolué à partir d’un ancêtre commun de l’ours brun il y a environ 5 millions à 500 000 ans. Mais même il y a 5 millions d’années, les continents étaient dans des positions similaires à celles d’aujourd’hui, de sorte que les ours polaires n’ont jamais eu l’occasion de voyager d’un pôle à l’autre. La masse continentale la plus proche de l’Antarctique est la pointe sud de l’Amérique du Sud, qui comprend le Chili et l’Argentine. Pour se rendre en Antarctique, les ours polaires devraient traverser le périlleux passage de Drake. La région est également connue pour ses tempêtes puissantes et ses mers agitées, les eaux froides du sud se heurtant aux eaux chaudes du nord.

L’Antarctique n’a pu être habité par les ours blancs car le continent antarctique était trop éloigné des autres terres lorsque l’espèce est arrivée sur Terre.

© MapLab / Wikimedia Commons

 

Source : dailygeekshow.com

Comments

Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth