Des chaussures fabriquées à partir des déchets plastiques recyclés seront bientôt en vente dans la ville touristique de Marrakech. C’est l’œuvre de trois jeunes Marocains.
MAROC : du plastique recyclé pour chausser les habitants de Marrakech

Au Maroc, l’heure est à la responsabilité écologique dans tous les domaines. Et c’est la ville de Marrakech qui en sera la pionnière grâce à une usine nouvellement installée pour la collecte et la valorisation des déchets plastiques en chaussures. L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet « Mazafab » porté par Mohamed Benaissa, Abdelmajid El Ouahmani et Mohamed Oughzo.

Ensemble, les jeunes entrepreneurs entendent réduire la pollution dans les cinq quartiers principaux de la ville rouge. Il s’agit notamment de Médina, Mellah, Hivernage, Chrifia, Guéliz où la prolifération des sacs et bouteilles en plastique défraie souvent la chronique. Pour inverser la donne, l’équipe bénéficie de l’appui financier de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) lancée en 2005 par le gouvernement marocain.

L’impératif de la durabilité

Les paires de chaussures et de bottes fabriquées par « Mazafab » seront commercialisées auprès des quelques 1 million d’habitants de Marrakech, mais également auprès des touristes puisque Marrakech est officiellement la cité la plus visitée du royaume chérifien. Pour un coût de 340 000 dirhams marocains (3 125 euros), la fabrique située dans la nouvelle zone résidentielle de Tamansourt s’étend sur 225 m2.

Le leader de l’équipe, Abdelmajid El Ouahmani a confié à la presse marocaine que leur ambition était de « favoriser une consommation écoresponsable, redonner confiance au consommateur dans l’industrie du recyclage et rendre plus de produits réellement recyclables en suivant les directives de la 22e Conférence des Parties sur le changement climatique (COP22) ». D’ailleurs, cet évènement mondial qui s’est tenu en novembre 2016 à Marrakech a inspiré les autorités locales au lancement du programme de « Renforcement du développement durable à travers une planification et un financement innovants ». Il promeut justement le recyclage des déchets pour une ville plus durable.

Source: afrik21.africa

COMMENT

B Brigitte Colman

Quel plan magnifique... Avec cette méthode, la pollution plastique sera bien moindre.

il y a 8 mois

COMMENT


A Antoin Perrin

La pollution plastique est une crise... Les gouvernement doivent accueillir ces plans afin d'avoir un avenir très sain.

il y a 8 mois

COMMENT


Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth