Ce dimanche 26 août : c'est la Journée mondiale du Chien !
Le chien : formidable, précieux, le plus ancien ami

Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère carnivore, sous-espèce du loup (Canis lupus) de la famille des canidés. La femelle du chien s'appelle « chienne » et le jeune chien « chiot ». C'est aussi le plus ancien animal domestique, de nos jours souvent utilisé comme simple animal de compagnie et considéré comme le meilleur ami de l'homme. La journée mondiale du chien permet de mettre à l’honneur depuis des millénaires et partout dans le monde les chiens, ces meilleurs amis de l’homme. Cette journée est également une très bonne occasion de rappeler au plus haut point, combien ces êtres sont formidables et précieux.

La domestication du chien daterait de plus de 27 000 ans !

La domestication du chien a commencé beaucoup plus tôt que généralement estimé jusqu'à présent et remonterait à plus de 27 000 ans, selon l'analyse génétique d'un fragment de mâchoire d'un ancien chien loup de Sibérie datant de 35 000 ans. Ainsi les humains auraient apprivoisé des chiens il y a de 27 000 à 40 000 ans, estiment les chercheurs. Des estimations précédentes basées également sur des analyses d'ADN suggéraient que les ancêtres communs des chiens modernes avaient divergé des loups au plus il y a 16 000 ans après la dernière période glacière. L'analyse génomique de cet ancien fragment de mâchoire, que le radiocarbone date de 35 000 ans, révèle que ce chien loup de Taimyr représente le plus récent ancêtre commun des loups et des chiens modernes. Les analyses d'ADN montrent aussi que les chiens husky de traîneau aujourd'hui en Sibérie et au Groenland ont un nombre inhabituellement élevé de gènes communs à ceux de l'ancien chien loup de Taimyr d'il y a 35 000 ans.

Les races des chiens

La Fédération cynologique internationale est la principale association chargée de la standardisation canine. Elle reconnait 335 races regroupées en dix groupes, dont la classification est en partie basée sur les quatre morphologies décrites précédemment, et en partie sur la spécialisation fonctionnelle de chaque race.

Le chien policier

Les chiens d'intervention sont les chiens utilisés par les forces de l'ordre au sein d'unités spécialisées appelées brigades canines. En France, celles-ci se trouvent dans la Police nationale, la Gendarmerie nationale, la Douane, la police municipale et de sécurité privée.

La police et la gendarmerie utilisent ces chiens pour différentes fonctions :

  • la recherche d'explosifs ;
  • la recherche de stupéfiants ;
  • la recherche de personnes ;
  • le sauvetage (recherche de personnes victimes de noyade, ou prise sous une avalanche, des décombres, etc.) ;
  • la défense.
journee mondiale du chien

 

Le saviez-vous ?

  • Le cerveau du Chien figure parmi les plus performants du règne animal, démontrant de très bonnes capacités cognitives avec des sens très développés.
  • Le sens de l'odorat est un sens extrêmement développé chez le Chien.
  • Le Chien peut entendre des sons jusqu'à quatre fois plus loin que l'homme et capte également des sons inaudibles pour l'homme (ultrasons).
  • L'étude des Chiens et des races de Chiens est appelée cynologie.
  • Le chocolat contient de la théobromine, substance mal tolérée par les Chiens : des doses faibles (deux grammes suffisent pour les plus petits), peuvent leur être mortelles.
  • Selon une analyse comparative d'échantillons d'ADN mitochondrial, les lignées du Chien et des autres sous-espèces de Loup se seraient séparées il y a environ 100 000 ans.
  • Les plus anciens restes fossiles connus de Chien domestique ont été trouvés dans les grottes de Goyet en Belgique et datent de 31 700 ans.
  • Le 3 novembre 1957, Laïka (du russe : Лайка, « petit aboyeur »), une chienne du programme spatial soviétique devient le premier être vivant mis en orbite autour de la Terre.
Elle a été lancée par l'URSS à bord de l'engin spatial Spoutnik 2, un mois après le lancement du premier satellite artificiel Spoutnik 1.

On distingue quatre grandes catégories de Chiens définies par Jean Pierre Mégnin, selon leur morphologie :

  • Les molossoïdes (chiens de « type molosse »)
  • Les braccoïdes (chiens de « type braque »)
  • Les graïoïdes (chiens de « type lévrier »)
  • Les lupoïdes (chiens « ressemblant morphologiquement au loup »)

Le chien et les religions

Dans l'Antiquité, les chiens servaient aux combats (par exemple Irish wolfhound), à la production de viande et étaient aussi supports de croyances et de rites de type religieux. Plus tard, sous l'Empire romain, ils étaient des animaux de compagnie, des gardiens de troupeaux et utilisés pour la chasse. Au Moyen Âge, dans les campagnes et les milieux populaires, les Chiens suscitaient des peurs collectives et faisaient l'objet d'exterminations quotidiennes. Pour la noblesse, en revanche, ce fut l'âge d'or de la vènerie. À la Renaissance, la passion des hommes pour la chasse parvint à conserver une place aux Chiens dans la société. La noblesse considérait le Chien comme un signe de puissance et de grandeur. Ceci permit le développement de races de Chiens de compagnie.

Dans l'Antiquité grecque, le Chien est également utilisé lors d'insultes : ainsi, Agamemnon traite-t-il Achille « d'Homme à l'œil de chien, au cœur de cerf ». Le juron préféré de Socrate est Par le chien, et se rapporte au dieu égyptien Anubis.

journee mondiale du chien

 

Dans le Judaïsme, Le Choul'han Aroukh interdit de déplacer les animaux durant Chabbath ou les fêtes. Il est interdit, concrètement, de les porter ou même de les caresser. Il faut donc faire attention durant Chabbath de ne pas les toucher. Propreté : si vous avez touché votre chien, vous n'avez pas le droit de faire une bénédiction ou une prière tant que vous n'avez pas fait Nétilat Yadaïm (sans bénédiction). Sainteté : Il est préférable que l'animal ne soit pas présent durant le Kiddouch ou durant d'autres moments investis de sainteté. Le Talmud n'approuve pas non plus la détention d'un chien chez soi, où il doit alors être constamment enchainé. Il est interdit à une veuve de vivre seule avec un chien, de crainte d'être soupçonnée d'avoir des « relations interdites ».
Les chiens sont considérés comme de fidèles compagnons par les Chrétiens. Dans l'iconographie chrétienne, le Chien qui est représenté aux côtés des saints a un rôle positif et actif. Par exemple Saint Wendelin est accompagné d'un chien de berger, tandis qu'on attribue à saint Eustache, saint Hubert et saint Julien l'Hospitalier des chiens de chasse. Dans la peinture dominicaine, les Chiens ont pour rôle de mettre en fuite des loups, représentant les hérétiques, qui s’attaquent aux brebis, image des fidèles.
En l’Islam, selon les récits, le Prophète Mahomet aurait dit qu'un homme qui donne à boire à un chien assoiffé sera pardonné de ses péchés. L’Islam déconseille aux musulmans de garder dans leurs maisons des chiens appartenant à des races autres que des chiens de chasse, chiens de berger ou chiens de garde pour les terrains (par les terrains il faut comprendre les champs).

Les chiens n’ont pas toujours été condamnés en Islam et la consommation par les hommes de la nourriture que les chiens amenaient aux chasseurs dans leur gueule était permise.

Le chien des Gens de la Caverne

Les Sept Dormants d'Éphèse ou les Gens de la Caverne est un groupe de personnages et un miracle qui semble commun aux chrétiens et aux musulmans ; il met en scène des jeunes gens dormant dans une caverne pendant une très longue durée (300 ans solaires). Une Sourate coranique raconte et décrit leur périple : ils sont devenus monothéiste, ils délaissèrent leurs familles, leurs biens et s'enfuirent pour sauvegarder leur foi. Dieu les guida vers une caverne dans laquelle ils entrèrent pour se reposer. Ils y dormirent alors 300 ans solaires. Le Coran dit qu'ils se trouvèrent dans un endroit vaste de la caverne. Ensuite tous se couchèrent, le chien à l'entrée, les pattes de devant étendues.

COMMENT

Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth