Découvrez notre interview de l'association "Protection des Océans".
Tired Earth : La courte interview de l'association "Protection des Océans"

Cette interview a été réalisée par Brice Garreau
Photo éditée : ©Tired Earth France

 

Présentez Protection des Océans.

Protection des Océans est une association qui a été créée officieusement en 2018 puis enregistrée en préfecture à Paris au mois d'août 2021. Elle est composée de militants associatifs habitués des causes à défendre. Militants de tous âges, de toutes origines et de toutes confessions.

La marraine de l'association est la navigatrice Anne Beaugé qui a déjà traversé l'Atlantique en solitaire et s'apprête à le refaire au mois de novembre avec la Transat Jacques Vabre. Il y a aussi deux membres d'honneur très actifs pour l'environnement depuis de nombreuses années : Charles Henry Dubail auteur-éditeur et Julien Wosnitza le navigateur. 

Cette association réaffirme l'esprit de 1906, date de la 1ere loi sur la préservation de l'environnement en France dite Loi Beauquier.

Nous avons beaucoup d'artistes dans l'association : écrivains, plasticiens, metteurs en scène, photographes. Or précisément le suivi de cette loi avait été confié (au nom de la beauté) non à des scientifiques ou des politiques mais à des artistes.

Cette origine nous paraît intéressante. Car elle prête à réflexion. Si la nature est une ressource, il ne faut pas oublier qu'elle est (avant tout ?) une œuvre d'art.

Quels sont les objectifs de Protection des Océans ?

Nos objectifs sont l'Education, la Dépollution et le Plaidoyer. Avec la navigatrice Anne Beaugé nous allons dans les établissements scolaires pour sensibiliser, organisons des ramassages et saisissons les élus (Plaidoyer). 

Nous avons lancé un Label auquel les communes peuvent prétendre. Il s'agit en 10 points de proposer des dispositifs et pratiques pouvant améliorer la condition des Océans. Il suffit de s'engager pour la mise en place de 5 points (au moins) jusqu'à 2026.

Il y a beaucoup d'associations, de chartes et de Labels. C'est profitable à tous et nous encourageons la création de nouvelles initiatives et de nouvelles structures. Mais il y a conjointement 18 milliards de bouteilles plastique consommées en France chaque année dont une part considérable qui finit dans l'océan. Les pesticides dans l'agriculture sont la 1ere cause de pollution de l'eau (potable). Les mégots font aussi des ravages. 

Nous ne sommes pas si nombreux pour le dire et le faire savoir. Le Label Protection des Océans oppose des solutions concrètes pour limiter la casse. C'est un document qui fait de la pédagogie et donne espoir. Comme le préconisait Spinoza on ne peut lutter contre le déterminisme que par la connaissance.

Comment évaluez-vous le rôle du gouvernement dans la protection des océans ?

Il est difficile d'évaluer l'action politique qui est toujours très lente. En 2021 il y a eu l'interdiction du plastique à usage unique. Beaucoup de progrès ont été faits cependant la police verte ou les inspecteurs de l'environnement se font rares. Les politiciens se donnent-ils les moyens de leurs ambitions ?

Nous attendons d'autres grandes lois. Comme celle sur la consigne du plastique en 2022 (de la part de l'union européenne) ou encore l'interdiction des pesticides en 2025. La neutralité carbone en 2050... 

D'autres associations amies agissent au niveau gouvernemental, européen voire mondial avec l'ONU et ses objectifs de développement durable.

Nous croyons comme elles à la responsabilité collective. Inutile de stigmatiser plus avant la responsabilité individuelle du consommateur. Car ce dernier procédé est surtout une stratégie des vendeurs.

Selon l'approche de notre site : le lien entre les religions et l'environnement, quel est le rôle des religions dans la protection de l'environnement?

Si la nature est l'œuvre du créateur, les religions ont bien pour mission première la protection de la nature... y compris la nature humaine.

Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth